Proche de retrouver la croissance organique, ATOS rassure le marché (BFM Bourse)

26/10/2022  à 15:35

L’entreprise de services numériques a vu ses revenus dépasser les attentes en variation comparable au troisième trimestre, prenant à revers les investisseurs tablant sur une nouvelle déception. Le groupe a par ailleurs légèrement affiné vers le haut son objectif annuel de croissance. L’action évolue en forte hausse à la Bourse de Paris.

Les vendeurs à découvert qui espéraient une nouvelle déception sur Atos en sont pour leur frais. L’entreprise de services numériques, à la peine depuis le début de l’année avec un cours de Bourse en chute de plus de 70% depuis début janvier, a au contraire démontré que son cap était tenu. Au moins pour le moment.

Sur la période allant de juillet à septembre, Atos a dégagé des revenus de 2,8 milliards d’euros, en hausse de 5,7% en données publiées. A taux de changes constants, le groupe a renoué avec une progression de 1,1%. En données organiques, c’est-à-dire en excluant à la fois les variations de changes et de périmètre, l’activité du groupe n’est pas très loin de la croissance, avec une baisse de 0,1%.

Stifel salue ainsi « une dynamique organique meilleure que prévu », avec une amélioration séquentielle, Atos ayant enregistré un repli organique de son chiffre d’affaires de 2,4% au premier trimestre puis de 1,9% au deuxième.

Une publication « rassurante »

L’activité « Tech Foundations », qui regroupe les métiers historiques d’infogérance d’Atos en déclin structurel en raison notamment de la montée en puissance de l’informatique dématérialisé (cloud), a enregistré une progression de 0,3% à taux de changes constants. « Cette dynamique positive est un signal clair d’une amélioration plus rapide que prévu de la performance, résultat d’un focus [recentrage, NDLR] renouvelé dans le cadre d’une nouvelle organisation du groupe et de son projet stratégique », a expliqué la société.

La division Evidian, qui rassemble les activités en croissance, comme la cybersécurité, le calcul de haute performances et les services applicatifs, a elle progressé de 2,1% à taux de changes constants.

Fort de cette publication qualifiée de « rassurante » par Invest Securities, Atos a précisé son objectif de croissance pour 2022 précédemment communiqué. Le groupe compte ainsi atteindre « la moitié haute » de la fourchette allant d’une baisse de 0,5% à une progression de 1,5%, à taux de changes constants. Ce qui vient mettre à mal le consensus des analystes qui tablaient jusqu’à présent en moyenne sur une progression de 0,2% à taux de changes constants.

« Le sentiment que l’entreprise est sous contrôle »

Ses autres prévisions annuelles sont inchangées. Atos compte toujours atteindre une marge opérationnelle située entre 3% et 5%, et générer un flux de trésorerie compris entre -150 millions d’euros et 200 millions, hors impacts du plan de transformation annoncé en juin et estimés à environ 250 millions d’euros.

A la Bourse de Paris, l’action Atos réagit bien, prenant 8% à 9,82 euros à 14h45, soit la plus forte progression du SBF 120. « Les investisseurs qui tablaient sur une nouvelle déception mangent leur chapeau et on a davantage le sentiment que l’entreprise est sous contrôle », estime un analyste.

Atos a par ailleurs indiqué « progresser rapidement dans son projet de séparation » de ses activités et être en bonne voie pour finaliser ce projet dans un délai de 12 à 18 mois.

Mi-juin, Atos avait présenté un plan stratégique prévoyant une scission de l’entreprise en deux sociétés distinctes l’an prochain. La première entreprise conserverait le nom d’Atos et regrouperait les activités historiques de gestion d’infrastructures de centre de données (« Tech Foundations »), en important déclin structurel. La seconde prendrait le nom d’Evidian et rassemblerait les activités liées à la transformation numérique ainsi que celles de Big Data et Sécurité (BDS). Elle serait cotée à part en Bourse via une distribution d’actions aux porteurs d’Atos.

Julien Marion – ©2022 BFM Bourse

Be the first to comment on "Proche de retrouver la croissance organique, ATOS rassure le marché (BFM Bourse)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*