L’UDAAC va tenter de provoquer une AGE grâce à ses membres

A la suite des évènements des dernières 48h qui montrent que Bertrand Meunier souhaite aller jusqu’au bout de son plan, tout en repoussant l’AGE prévue initialement en novembre 2023, au premier trimestre 2024, l’UDAAC va demander au tribunal de commerce la nomination d’un mandataire de justice pour Atos.

Il aura pour mission de convoquer une AGE lors de laquelle tous les actionnaires pourront proposer des résolutions, y compris la révocation du Président du Conseil d’administration Bertrand MEUNIER.

Nous avons besoin de toutes les forces vives des actionnaires. Continuez d’adhérer à l’UDAAC. Nous dépassons les 800.000 titres (compteurs en cours de mise à jour). La cible, pour être certain de pouvoir lancer la procédure, est de regrouper 1,20% du capital d’Atos, soit 1.338.000 titres.

Nous avons fait plus de la moitié du chemin !


Pour adhérer :

Adhérer en ligne

Hervé Lecesne n’est pour le moment pas adhérent de l’UDAAC, nous n’avons donc pas inclus ses actions à notre compteur.

L’UDAAC c’est nous, Monsieur et Madame tout le monde. Nous n’avons que très peu de moyens mais nous avons la volonté de nous défendre !

Nous avons besoin de tout le monde pour contribuer à l’effort collectif afin de réussir notre mission.

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Be the first to comment on "L’UDAAC va tenter de provoquer une AGE grâce à ses membres"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*