Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 27/11/2023

Nous revenons sur certaines actualités de la semaine écoulée :

 

Atos et le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) concluent un partenariat afin que la technologie soit mise au service de la préservation de la biodiversité :

Le 22 novembre 2023, Atos et le WWF ont annoncé la conclusion d’un partenariat d’une durée de 3 ans, visant à utiliser la technologie afin de soutenir la préservation de la biodiversité et d’accompagner les entreprises dans leurs initiatives de décarbonation[1].

Les équipes d’Atos et du WWF travailleront de concert pour déployer quatre initiatives :

  • Atos développera des solutions informatiques et mettra son expertise technologique à disposition du WWF et d’organisations engagées pour la préservation de la biodiversité. Le groupe informatique interviendra sur l’automatisation de la surveillance d’écosystèmes vulnérables grâce à l’intelligence artificielle et à la conception d’algorithmes. Atos travaillera également au développement d’algorithmes de machine learning en vue de développer des modèles prédictifs permettant d’anticiper et de prévoir l’émergence de zoonoses. Il travaillera enfin à l’amélioration de certains outils existants, tel que le SMART (Spatial Monitoring and Reporting Tool), qui est un outil de suivi spatial open-source fournissant des données aidant les personnes et les organisations engagées dans la préservation de la biodiversité ;
  • Chaque année, le WWF et Atos analyseront un secteur d’activité à forte empreinte carbone et établiront un rapport formulant des recommandations sur les principales pistes de décarbonation à envisager pour le secteur en question. Le transport maritime sera l’objet du premier rapport ;
  • Atos soutiendra deux initiatives de restauration de la biodiversité et de captage du carbone menées par le WWF France ;
  • Ce partenariat prévoit la mise en place d’une plateforme permettant aux employés d’Atos de prendre connaissance des missions de bénévolat offertes par le WWF, et de programmes d’engagement des collaborateurs.

Cette collaboration avec le WWF sera portée par la branche Tech Foundations.

 

Atos a renouvelé un contrat avec HSS (Health Support Services), le fournisseur de services partagés du ministère de la Santé d’Australie Occidentale (WA Health) :

Depuis 2019, Atos et HSS sont partenaires et travaillent ensemble à la digitalisation des systèmes d’information du ministère de la Santé d’Australie Occidentale. Cette collaboration initiale incluait notamment la prestation par Atos de services de cloud public, de cloud privé, de cloud hybride, de services managés et de co-localisation pour plus de 2 000 serveurs hébergeant au total plus de 1 000 applications.

Le 21 novembre 2023, Atos a annoncé dans un communiqué de presse le renouvellement de ce partenariat. Le nouveau contrat comprend la prestation de services managés, de cloud hybride et d’infrastructures essentielles. Il a été signé pour une durée de 5 ans et est estimé à 242 millions de dollars australiens[2].

Atos fournira des solutions de pointe qui doivent permettre de soutenir la digitalisation des systèmes de santé et des dossiers médicaux d’Australie Occidentale.

Eviden et Microsoft nouent un partenariat stratégique pour accompagner leurs clients dans leur migration vers le cloud et dans le déploiement de l’intelligence artificielle générative :

Le 22 novembre 2023, Eviden a annoncé une collaboration avec Microsoft, qui combinera son expertise en machine learning et en intelligence artificielle avec Azure OpenAI, une solution de Microsoft destinée aux ingénieurs logiciels et permettant le développement d’applications basées sur l’intelligence artificielle[3].

Ce partenariat doit permettre d’accompagner les clients dans leur migration vers le cloud et vise à les aider dans leur utilisation de la solution Azure OpenAI.

Il enrichit également le portefeuille de solutions d’Eviden basées sur l’intelligence artificielle. Ces solutions ont notamment pour ambition de permettre aux entreprises d’optimiser leurs données et de bénéficier de nouvelles méthodes de gestion de leurs connaissances.

 

Goldman Sachs a déclaré détenir indirectement 1,81% du capital et des droits de vote d’Atos :

Dans une déclaration de franchissement de seuils publiée par l’AMF le 20 novembre 2023, Goldman Sachs a annoncé avoir franchi à la hausse le seuil de 5% du capital et des droits de vote d’Atos le 14 novembre 2023. Goldman Sachs y a annoncé détenir alors indirectement 6,82% du capital et des droits de vote de la société (vs. 1,57% lors de la précédente déclaration de franchissement de seuil).

Dans une déclaration de franchissement de seuils publiée par l’AMF le lendemain, le 21 novembre 2023, Goldman Sachs a déclaré avoir franchi à la baisse le seuil de 5% du capital et des droits de vote d’Atos le 15 novembre 2023. Goldman Sachs y annonce détenir désormais indirectement 1,81% du capital et des droits de vote de la société[4].

Avertissement : les informations communiquées par les membres du bureau de l’UDAAC ne doivent jamais être interprétées comme des conseils en investissement. De plus, aucune garantie, expresse ou implicite, n’est donnée quant à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues sur cette page. L’UDAAC ne saurait être tenue responsable des conséquences de toute omission ou erreur. Les éléments communiqués ici le sont uniquement à titre d’information, à partir de sources publiques sur Internet.

[1] Atos, communiqué de presse du 22 novembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_11_22/atos-sassocie-au-wwf-pour-mettre-la-technologie-au-service-de-la-conservation-de-la-biodiversite)

[2] Atos, communiqué de presse du 21 novembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_11_21/atos-renouvelle-pour-5-ans-un-contrat-de-services-de-cloud-hybride-et-dinfrastructures-essentielles-au-secteur-public-de-la-sante-en-australie-occidentale)

[3] Eviden, communiqué de presse du 22 novembre 2023 (https://eviden.com/fr-fr/actualites/communiques-de-presse/eviden-et-microsoft-collaborent-pour-aider-les-clients-tirer-profit-du-cloud-microsoft-et-de-ia-generative/)

[4] BDIF – Base des décisions et informations financières de l’AMF (https://bdif.amf-france.org/fr)

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Adhérer en ligne

Be the first to comment on "Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 27/11/2023"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*