Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 19/11/2023

Nous revenons sur certaines actualités de la semaine écoulée :

 

Devant la Commission des affaires économiques du Sénat, Bruno Le Maire a affirmé qu’il veillera à ce que les activités stratégiques d’Atos « restent sous contrôle français » :

Le mardi 14 novembre 2023, lors d’une audition devant la Commission des affaires économiques du Sénat dans le cadre du Budget 2024, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, s’est exprimé sur le dossier Atos.

Bruno Le Maire a affirmé que si toutes les activités du groupe Atos n’étaient pas sensibles, certaines l’étaient tout particulièrement, et notamment la branche BDS (Big Data & Cybersécurité) qui comprend les supercalculateurs HPC (high-performance computing).

Au sujet des activités sensibles de l’entreprise, il a déclaré : « ma seule responsabilité, et croyez-moi je l’exercerai avec toute la fermeté nécessaire, c’est de m’assurer que les activités stratégiques d’Atos restent sous contrôle français. J’ai les moyens de le faire grâce au décret sur les investissements étrangers en France, pour m’assurer que le capital d’Atos sur les activités stratégiques reste sous contrôle exclusif de la France »[1].

 

Eviden s’est associée à huit autres acteurs privés et publics pour créer CLUSSTER, un cloud français dédié à l’IA, au calcul intensif et au calcul quantique pour la recherche académique et industrielle :

Ce projet est le fruit de l’association d’acteurs français du monde industriel (Eviden, ActiveEon, OVHcloud, CS Group et Qarnot) et du monde de la recherche en intelligence artificielle et en calcul haute-performance (CEA, Inria, GENCI et CNRS).

Cette initiative commune vise à offrir des technologies de calcul intensif, d’intelligence artificielle et de calcul quantique dans le cloud, sur un modèle as-a-service. Elle reposera en partie sur une solution de HPC as-a-service d’Eviden. Elle doit permettre de soutenir la recherche et l’innovation dans différents domaines : « le projet CLUSSTER mettra à disposition des environnements logiciels spécifiques via des verticales métiers, notamment dans le domaine géospatial (CS Group), le climat (CEA), le calcul de risques et le rendu 3D (Qarnot) ainsi que la simulation numérique »[2].

D’autres applications, notamment dans le domaine de la santé numérique, seront également envisagées.

Selon un article de l’Usine Nouvelle paru le 15 novembre 2023, ce projet représenterait un budget légèrement supérieur à 18 M€ sur 3 ans[3].

 

Atos et Microsoft nouent un partenariat stratégique pour accompagner leurs clients dans le déploiement de la solution Microsoft 365 Copilot et de l’intelligence artificielle générative :

Ce partenariat, qui s’inscrit dans une collaboration de longue date entre les deux groupes, vise à développer et déployer une gamme de solutions permettant aux entreprises d’exploiter leurs données et l’intelligence artificielle avec pour ambition « de faire évoluer l’expérience utilisateur, la productivité et la créativité des collaborateurs »[4]. La branche Tech Foundations et Microsoft prévoient d’investir ensemble sur une durée de 3 ans en ce sens.

Atos s’est engagée à former 15 000 de ses collaborateurs sur ces solutions d’ici fin 2024, afin qu’ils puissent aider les clients du groupe dans l’implémentation de ces solutions à grande échelle.

Eviden compte 48 supercalculateurs parmi les 500 supercalculateurs les plus puissants au monde :

TOP500, qui répertorie les supercalculateurs les plus puissants de la planète, a publié la 62ème édition de son classement le 13 novembre 2023.

48 systèmes d’Eviden se trouvent dans la liste – soit 5 de plus qu’en juin 2023 –, dont 11 sont parmi le top 100.

2 supercalculateurs d’Eviden figurent dans le top 10 (Leonardo, 6ème ; MareNostrum 5 ACC, 8ème)[5] [6].

 

Goldman Sachs a déclaré détenir indirectement 1,57% du capital et des droits de vote d’Atos :

Dans une déclaration de franchissement de seuils publiée par l’AMF le 16 novembre 2023, Goldman Sachs a annoncé avoir franchi à la baisse le seuil de 5% du capital et des droits de vote d’Atos le 10 novembre 2023. Goldman Sachs y annonce détenir désormais indirectement 1,57% du capital et des droits de vote d’Atos[7].

Cette déclaration intervient après trois déclarations récentes faites par Goldman Sachs : (i) une déclaration datant du 13 octobre 2023 annonçait une détention indirecte de 6,87% du capital et des droits de vote d’Atos ; (ii) une déclaration datant du 27 octobre 2023 annonçait une réduction de cette détention indirecte, alors à 1,59% du capital et des droits de vote d’Atos ; (iii) une déclaration du 7 novembre 2023 annonçait un nouveau franchissement à la hausse du seuil de 5% du capital et des droits de vote d’Atos et une détention indirecte de 6,85% du capital et des droits de vote d’Atos.

 

 

Avertissement : les informations communiquées par les membres du bureau de l’UDAAC ne doivent jamais être interprétées comme des conseils en investissement. De plus, aucune garantie, expresse ou implicite, n’est donnée quant à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues sur cette page. L’UDAAC ne saurait être tenue responsable des conséquences de toute omission ou erreur. Les éléments communiqués ici le sont uniquement à titre d’information, à partir de sources publiques sur Internet.

[1] Vidéo de l’intervention de Bruno Le Maire devant la Commission des affaires économiques du Sénat le 14 novembre 2023 – Site internet du Sénat – de 01:05:35 à 01:37:15 (https://videos.senat.fr/video.4146628_6553d96fd9efc.audition-de-m-bruno-le-maire-ministre-de-leconomie-des-finances-et-de-la-souverainete-industriel?timecode=3935004)

[2] Eviden, communiqué de presse du 15 novembre 2023 (https://eviden.com/fr-fr/actualites/communiques-de-presse/clusster-premiere-initiative-de-cloud-francais-au-service-de-la-recherche-academique-et-industrielle-en-intelligence-artificielle/)

[3] L’Usine Nouvelle, 15 novembre 2023, « Eviden, OVH, CEA… Neuf partenaires créent un cloud français de calcul intensif, IA et quantique » (https://www.usinenouvelle.com/editorial/eviden-ovh-cea-neuf-partenaires-creent-un-cloud-francais-de-calcul-intensif-ia-et-quantique.N2195463)

[4] Atos, communiqué de presse du 14 novembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_11_14/atos-sassocie-a-microsoft-pour-accelerer-la-transformation-de-leurs-clients-grace-a-microsoft-365-copilot-et-au-service-azure-openai)

[5] Atos, communiqué de presse du 14 novembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_11_14/eviden-place-un-2eme-supercalculateur-parmi-les-10-supercalculateurs-les-plus-puissants-au-monde)

[6] Site internet de TOP500, classement de novembre 2023 (https://www.top500.org/lists/top500/2023/11/)

[7] BDIF – Base des décisions et informations financières de l’AMF (https://bdif.amf-france.org/fr)

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Adhérer en ligne

Be the first to comment on "Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 19/11/2023"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*