Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 18/12/2023

Nous revenons sur certaines actualités de la semaine écoulée :

 

Un article du Figaro évoque un potentiel intérêt d’Airbus pour les activités « Big Data & Cybersécurité » (BDS) d’Atos :

Dans un article publié le 14 décembre 2023 en fin de journée, le journal Le Figaro cite deux sources qu’il a interrogées et qui affirment que l’avionneur serait en discussions « avancées » avec Atos pour acquérir les activités BDS du groupe informatique[1].

L’une de ces sources ajoute que le conseil d’administration d’Atos et Airbus seraient passés « en discussion bilatérale ».

Cette information, reprise par de nombreux autres médias[2] [3] [4], a probablement été à l’origine de la forte hausse du cours d’Atos ce vendredi 15 décembre 2023.

Le journal Le Figaro affirme avoir contacté Atos, qui n’a pas souhaité commenter, et un porte-parole d’Airbus, qui aurait indiqué que « le groupe ne commente pas les rumeurs de marché ».

Le vendredi 15 décembre 2023 en fin d’après-midi, le site internet d’Atos n’affichait aucun communiqué ou information sur le sujet.

 

La société Onepoint a déclaré détenir 11,14% du capital et des droits de vote d’Atos :

Dans une déclaration de franchissement de seuils publiée par l’AMF le 13 décembre 2023[5], la société de conseil en transformation numérique Onepoint a annoncé avoir franchi à la hausse les seuils de 10% du capital et des droits de vote d’Atos le 8 décembre 2023. Onepoint a précisé détenir, en date du 13 décembre 2023, 11,14% du capital et des droits de vote d’Atos.

Le document publié par l’AMF est accompagné d’une déclaration d’intention, par laquelle Onepoint précise ses intentions pour les six prochains mois. A ce titre, Onepoint a notamment affirmé entendre poursuivre l’acquisition de titres Atos en fonction des conditions de marché mais ne pas envisager une prise de contrôle du groupe.

Par ailleurs, Onepoint « reconnaît la pertinence d’une séparation de Tech Foundations d’avec Atos SE, pour autant que cette séparation, si elle devait être décidée et réalisée par la voie d’une cession, intervienne à des conditions significativement améliorées par rapport à celles du projet de cession annoncé le 1er août 2023 ».

Onepoint ajoute souhaiter disposer « dès que cela sera possible » de trois représentants au conseil d’administration d’Atos, tout en précisant que ce chiffre pourrait évoluer « en fonction du niveau de détention auquel se stabilisera la participation de Onepoint ».

Atos a annoncé avoir pris note de cette déclaration et dit entendre maintenir « un dialogue constructif avec la société, comme avec l’ensemble de ses actionnaires »[6].

Le 1er novembre 2023, dans un communiqué de presse, la société Onepoint avait annoncé détenir alors 9,9% du capital et des droits de vote d’Atos[7].

La Commission européenne a annoncé autoriser la potentielle acquisition par EP Equity Investment (« EPEI ») d’Atos Holding France 1 (« Atos TF Business ») :

Dans un communiqué de presse publié le 11 décembre 2023, la commission européenne a annoncé approuver l’éventuelle acquisition par EP Equity Investment (EPEI) du contrôle exclusif d’Atos Holding France 1 (Atos TF Business), cette dernière étant l’entité qui détiendra l’activité Tech Foundations d’Atos SE.

La Commission européenne estime que « la concentration envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence, étant donné qu’il n’existe pas de chevauchement d’activités, ni de liens entre les activités des entreprises concernées dans l’Espace économique européen »[8].

Dans un point de marché publié le 28 novembre 2023, Atos a affirmé être en négociations avec EPEI afin de modifier certains paramètres de la vente envisagée de Tech Foundations ; « le groupe communiquera en temps voulu sur l’issue de ces discussions »[9].

Ce projet de cession de Tech Foundations à EPEI doit encore être soumis au vote des actionnaires. Le 16 octobre 2023, Atos déclarait dans un communiqué que « les termes définitifs de l’opération et les augmentations de capital visant au renforcement de la structure de capital d’Eviden, qui sont inter-conditionnées avec la cession envisagée de Tech Foundations, seront soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale des Actionnaires »[10].

La joint-venture Eviden-Ayesa a été sélectionnée par Canal de Isabel II, société publique de distribution de l’eau de la Communauté de Madrid, pour développer sa plateforme commerciale :

Dans un communiqué de presse publié le 11 décembre 2023, Eviden et Ayesa ont annoncé avoir été choisis dans le cadre d’une joint-venture pour développer la plateforme commerciale de Canal de Isabel II[11].

Le communiqué ajoute que le contrat signé, évalué à 51,2 M€, a une durée de quatre ans et qu’il est extensible d’un an.

Les missions de la joint-venture incluront également la maintenance et le support de cette plateforme commerciale.

Atos a été retenu dans le cadre d’un appel d’offre de la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH) :

Dans un communiqué de presse publié le 13 décembre 2023, Atos a annoncé avoir été retenu sur le lot 1 « Conseil, accompagnement et infrastructures hébergées dans un cloud privé sécurisé de confiance » de l’appel d’offre « Cloud : conseil, accompagnement et infrastructures hébergées pour les données de santé (HDS) » de la Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière (CAIH).

L’offre de cloud privé d’Atos est désormais disponible pour les 2 000 adhérents de la CAIH et « prête à être déployée auprès des premiers clients »[12]. En particulier, Atos proposera « Nephos », son cloud souverain et sécurisé.

Atos participera ainsi à la modernisation des systèmes d’information et des parcs applicatifs des acteurs de la santé en France, notamment en les accompagnant dans leurs usages du cloud.

 

 

Avertissement : les informations communiquées par les membres du bureau de l’UDAAC ne doivent jamais être interprétées comme des conseils en investissement. De plus, aucune garantie, expresse ou implicite, n’est donnée quant à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues sur cette page. L’UDAAC ne saurait être tenue responsable des conséquences de toute omission ou erreur. Les éléments communiqués ici le sont uniquement à titre d’information, à partir de sources publiques sur Internet.

[1] Le Figaro, 14 décembre 2023, « Airbus revient en force dans le dossier Atos » (https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/airbus-revient-en-force-dans-le-dossier-atos-20231214)

[2] BFM Bourse, 15 décembre 2023, « Atos : l’hypothèse d’un retour d’Airbus dans le dossier Atos fait bondir l’action du groupe de tech » (https://www.tradingsat.com/atos-FR0000051732/actualites/atos-l-hypothese-d-un-retour-d-airbus-dans-le-dossier-atos-fait-bondir-l-action-du-groupe-de-tech-1098061.html)

[3] L’Usine Nouvelle, 15 décembre 2023, « Atos en pourparlers « avancés » avec Airbus pour sa division cybersécurité » (https://www.usinenouvelle.com/article/atos-en-pourparlers-avances-avec-airbus-pour-sa-division-cybersecurite-le-titre-monte.N2205088)

[4] Reuters, 15 décembre 2023, « Airbus in talks to buy Atos cybersecurity business BDS -source » (https://www.reuters.com/markets/deals/airbus-advanced-talks-with-atos-over-unit-bds-le-figaro-2023-12-15/)

[5] BDIF – Base des décisions et informations financières de l’AMF (https://bdif.amf-france.org/fr)

[6] Atos, communiqué de presse du 13 décembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_12_14/statement-participation-de-onepoint-mise-a-jour)

[7] Onepoint, communiqué de presse du 1er novembre 2023 (https://www.groupeonepoint.com/fr/notre-actualite/onepoint-detient-99-du-capital-datos/)

[8] Commission européenne, communiqué de presse du 11 décembre 2023 (https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/mex_23_6524)

[9] Atos, communiqué de presse du 28 novembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_11_28/point-de-marche)

[10] Atos, communiqué de presse du 16 octobre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_10_16/atos-fait-un-point-detape-sur-la-cession-envisagee-de-tech-foundations-au-groupe-epei)

[11] Eviden, communiqué de presse du 11 décembre 2023 (https://eviden.com/fr-fr/actualites/communiques-de-presse/canal-de-isabel-ii-confie-a-eviden-et-ayesa-le-projet-innovant-yara-pour-la-transformation-de-son-systeme-de-gestion-commerciale-et-clientele/)

[12] Atos, communiqué de presse du 13 décembre 2023 (https://atos.net/fr/2023/communiques-de-presse_2023_12_13/atos-selectionne-sur-lappel-doffre-conseil-accompagnement-et-infrastructure-lie-a-lhebergement-dans-un-cloud-prive-securise-de-confiance-de-la-caih)

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Adhérer en ligne

Be the first to comment on "Décryptage de l’actualité par l’UDAAC au 18/12/2023"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*