Communiqué de presse – Onepoint devient actionnaire de référence d’Atos

Le 2 novembre 2023,

L’UDAAC a pris note de l’annonce faite par le groupe Onepoint de sa détention de 9,9% du capital et des droits de vote d’Atos[1].

L’association a également pris connaissance du souhait formulé par Onepoint que l’accord conclu entre Atos et Daniel Kretinsky soit révisé afin que ce dernier « n’entre pas au capital des activités stratégiques du groupe informatique »[2].

L’association remarque l’intérêt de longue date de Onepoint pour un rapprochement avec Atos, et plus particulièrement avec l’entité Eviden. En septembre 2022, Onepoint avait exprimé sa volonté d’acquérir les activités Digital et Big Data & Cybersécurité (BDS), aujourd’hui au sein de la branche Eviden. A l’époque, cette proposition consistait « en l’achat de ces activités sur la base d’une valeur d’entreprise de 4,2 milliards d’euros au 31 décembre 2022, payé en numéraire. […] Le financement de cette acquisition serait assuré au moyen d’une levée de fonds propres d’environ 2 milliards d’euros arrangée par un fonds européen de premier plan (ndlr, le fonds d’investissement ICG), en complément d’instruments de dette existant à hauteur de 2,2 milliards d’euros »[3]. Cette offre avait été rejetée par le conseil d’administration d’Atos.

L’UDAAC salue l’initiative de Onepoint de se positionner comme nouvel actionnaire de référence d’Atos. Onepoint est un acteur reconnu de l’industrie de la transformation numérique, présent sur cinq continents, employant environ 3 300 personnes et réalisant près de 500 M€ de chiffre d’affaires.

L’association prend acte de l’intention de Onepoint de ne pas s’opposer à la cession envisagée de Tech Foundations à EPEI. Les seuls souhaits exprimés par Onepoint sur ce sujet seraient que Daniel Kretinsky ne participe pas à l’augmentation de capital d’Eviden SE et que le prix pour Tech Foundations soit revu à la hausse[4]. L’association estime en effet qu’il serait contraire à l’intérêt économique d’Eviden que cette dernière reprenne à son compte l’intégralité des dettes bancaires du groupe actuel, tel que cela est prévu dans l’actuel plan de cession.

L’UDAAC attend donc de connaître précisément les intentions de Onepoint et l’objectif visé au travers de cette prise de participation pour prendre une position éclairée sur cette initiative.

Elle espère que des ambitions stratégiques détaillées seront, en toute transparence, annoncées prochainement.

L’association sera vigilante à ce que ces ambitions soient créatrices de valeur pour Atos et bénéfiques à l’ensemble des parties prenantes : salariés, clients et actionnaires.

Avertissement : les informations communiquées par les membres du bureau de l’UDAAC ne doivent jamais être interprétées comme des conseils en investissement. De plus, aucune garantie, expresse ou implicite, n’est donnée quant à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues sur cette page. L’UDAAC ne saurait être tenue responsable des conséquences de toute omission ou erreur. Les éléments communiqués ici le sont uniquement à titre d’information, à partir de sources publiques sur Internet.

[1] Onepoint, communiqué de presse du 1er novembre 2023 (https://www.groupeonepoint.com/fr/notre-actualite/onepoint-detient-99-du-capital-datos/)

[2] AFP, 2 novembre 2023, « Atos : Onepoint demande une révision de l’accord avec Kretinsky » (https://www.boursorama.com/bourse/actualites/atos-onepoint-demande-une-revision-de-l-accord-avec-kretinsky-fca5afa352be099c95d60c50c889a71a)

[3] Onepoint, communiqué de presse du 29 septembre 2022 (https://www.groupeonepoint.com/fr/notre-actualite/onepoint-confirme-sa-volonte-dacquerir-les-activites-digital-big-data-et-securite-datos/)

[4] Les Echos, 2 novembre 2023, « Le patron de Onepoint veut être l’ « ancrage français » d’Atos » (https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/le-patron-de-onepoint-veut-etre-l-ancrage-francais-datos-2026536)

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Adhérer en ligne

Be the first to comment on "Communiqué de presse – Onepoint devient actionnaire de référence d’Atos"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*