COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 29 avril 2024

Logo UDAAC

UN PLAN ÉQUITABLE EST POSSIBLE, Y COMPRIS POUR LES ACTIONNAIRES SALARIÉS, ANCIENS SALARIÉS ET NON-SALARIÉS.

 

L’UDAAC se satisfait de l’intérêt de l’État français pour les activités souveraines d’Atos. Une telle cession, combinée à un recentrage d’Atos sur l’Europe, permettrait d’envisager un plan de refinancement respectant l’ensemble des parties prenantes

 

Le 29 avril 2024, Atos a publié un point de marché présentant une révision du plan d’affaires pour la période 2024-2027 et des paramètres clés de son cadre de refinancement qu’il avait annoncés au marché le 9 avril 2024. L’UDAAC a pris note de ces modifications.

Par ailleurs, Atos a annoncé avoir reçu une lettre d’intention non-engageante de l’État français pour l’acquisition potentielle d’activités souveraines logées au sein de son entité Big Data & Security (BDS), à une valeur d’entreprise indicative entre 700 M€ et 1 Md€. Précisément, cette acquisition potentielle porterait sur 100% des activités d’Advanced Computing, de Mission-Critical Systems et de Cybersecurity Products. Atos ajoute que ces activités généraient ensemble un chiffre d’affaires d’environ 1 Md€ en 2023.

Alors que le 9 avril 2024, Atos a annoncé qu’un accord de principe avait été trouvé pour un prêt de 50 M€ du FDES (Fonds pour le Développement Économique et Social) à Bull SA, filiale d’Atos contrôlant des activités souveraines, l’UDAAC se satisfait de voir enfin l’État français matérialiser son engagement sur ce dossier.

Toutefois, nous resterons très vigilants et nous souhaitons que ces activités stratégiques soient cédées à des niveaux de valorisation cohérents, tenant compte de tout leur potentiel de développement sur des marchés porteurs.

Aussi, cette cession offrirait la possibilité à des partenaires industriels, français ou étrangers, de s’intéresser au développement de notre Société.

Depuis plusieurs mois, l’UDAAC soumet l’idée qu’Atos se recentre sur son marché européen, mette en œuvre une forte mobilisation des équipes sur le redressement des marges opérationnelles avec un plan drastique d’économies en particulier concernant la sous-traitance, les loyers et les honoraires de conseil, et cède son entité « Amériques ». Comme nous l’écrivions dans notre précédent communiqué, nous estimons qu’une telle cession à horizon fin 2025 pourrait permettre une réduction de la dette nette de 2,2 Mds€ en profitant de la bonne rentabilité actuelle de cette entité.

Ensemble, les éventuelles cessions de l’entité « Amériques » et des activités souveraines d’Atos pourraient ainsi permettre de réduire la dette nette du groupe de près de 3 Mds€. Elles ne sembleraient pas non plus être un obstacle à l’objectif de levier financier que s’est fixé le management.

Nous croyons qu’elles constitueraient une solution respectant au maximum l’ensemble des parties prenantes du groupe.

Elles réduiraient considérablement la nécessité d’avoir recours à des abandons ou conversions de créances financières (obligations, dette bancaire) et permettraient ainsi de maintenir de bonnes relations avec les banques, partenaires de long-terme de notre Société. Elles permettraient surtout d’éviter une dilution massive des actionnaires actuels.

Ces derniers, au premier rang desquels les salariés du groupe, sont nombreux à soutenir notre Société depuis des années. Alors que le cours de bourse d’Atos a perdu plus de 95% de sa valeur ces trois dernières années, ils ont déjà suffisamment souffert.

 

Hervé LECESNE

Co-président de l’UDAAC

herve@udaac.org

Christian NICOL

Co-président de l’UDAAC

christian@udaac.org

A propos de l’UDAAC :

L’UDAAC (Union Des Actionnaires Constructifs d’ATOS), créée en 2023, forte de plusieurs centaines d’adhérents et de milliers de sympathisants actionnaires d’ATOS, dont de nombreux salariés et anciens salariés, a pour vocation de défendre les intérêts de tous les actionnaires d’ATOS.

L’association, ouverte à tous les actionnaires d’ATOS sans exclusive, est animée par un Bureau et un Conseil d’Administration. Elle entreprend de très nombreuses démarches auprès de tous les acteurs du dossier (gouvernance, salariés, clients, fournisseurs, concurrents, banquiers, créanciers, conseils, avocats, analystes, journalistes, administrations, décideurs politiques, Paris Europlace, AMF, Euronext, etc.) afin de faire entendre le point de vue des actionnaires et défendre le groupe ATOS contre tous ses détracteurs. Avec le soutien de très nombreux actionnaires, nous avons recueilli 34% des voix lors de l’AG de juin 2023 pour demander la démission du Président du Conseil d’Administration de l’époque.

L’UDAAC a obtenu de nombreuses avancées pour les actionnaires : la nomination de nouveaux Président et Vice-Président beaucoup plus à l’écoute des préoccupations des actionnaires, le renouvellement du Conseil d’Administration, l’abandon du projet annoncé le 1er août 2023 d’augmentation de capital qui aurait été très dilutive pour les actionnaires, la nécessité de s’attaquer sérieusement à la réduction de la dette financière avec des cessions significatives d’actifs, et enfin très récemment l’arrêt des négociations avec Daniel Kretinsky pour la cession de Tech Foundations dans des conditions financières scandaleuses.

ATOS, cotée sur Euronext Paris, numéro un européen dans les domaines très porteurs du cloud, de la cybersécurité et du calcul haute-performance (supercalculateurs), un des leaders mondiaux de la transformation digitale et des services informatiques, emploie 94 000 collaborateurs dans 69 pays et réalise 10,7 Mds€ de chiffre d’affaires. Il fournit aussi à ses clients des solutions de cloud, de décarbonation et des prestations d’infogérance. Ses solutions intégrées s’adressent à tous les secteurs.

Disclaimer : Les informations communiquées sur cette page n’engagent que l’UDAAC. Elles ne sont pas des recommandations de vente ou d’achat d’instruments financiers et ne doivent jamais être interprétées comme des conseils en investissement.

UDAAC (Union Des Actionnaires d’ATOS Constructifs) – RNA W751270784 – SIRET : 92395405100010 – 14 Avenue de l’Opéra 75001 Paris – info@udaac.org

Be the first to comment on "COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 29 avril 2024"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*