COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 18 mars 2024

OBJET : L’UDAAC SOUHAITE QU’ATOS DEMANDE TRES RAPIDEMENT UNE SUSPENSION DE COTATION PROVISOIRE DE SIX MOIS

L’UDAAC souhaite que la gouvernance d’ATOS demande très rapidement la mise en œuvre d’une suspension de cotation provisoire du titre ATOS, pour une durée initiale de 6 mois (renouvelable une fois), afin d’offrir au groupe une plus grande sérénité dans le cadre de ses négociations avec ses banques et avec de potentiels acquéreurs pour certaines de ses activités.

Cette suspension de cours permettrait notamment à notre Société de se prémunir, pour un certain temps, de l’importante vente à découvert (VAD) dont elle est actuellement l’une des principales cibles à la Bourse de Paris, et d’éventuelles rumeurs ou interprétations tendancieuses dans un contexte déjà difficile.

L’UDAAC, dans une démarche constructive et positive, apporte son soutien à la gouvernance renouvelée et au management d’ATOS, afin que des solutions permettant à notre Société de se redresser, et satisfaisant l’ensemble des parties prenantes soient trouvées.

L’association souhaite aussi être force de proposition en ce sens.

Comme elle l’a déjà affirmé dans un précédent communiqué de presse, l’UDAAC rappelle qu’elle serait très favorable à un désendettement d’ATOS passant par une cession de l’entité BDS (Big Data & Security) si cette dernière intervenait à des conditions satisfaisantes pour les actionnaires.

En complément, l’association considère qu’un recentrage du groupe sur le marché européen accompagné d’une cession de certaines activités de l’entité « Amériques » d’ATOS mériterait d’être étudié sérieusement et rapidement.

L’UDAAC considère que ces cessions permettraient de réduire significativement l’endettement financier de notre Société et faciliteraient donc son refinancement sans pour autant hypothéquer sa capacité à performer de nouveau sur ses marchés. Elles sont une réponse adaptée à la tentation de facilité que pourraient encore privilégier les banques d’imposer une augmentation de capital qui serait dilutive ou coûteuse pour les actionnaires actuels, au premier rang desquels le personnel du groupe.

L’UDAAC, qui l’a redit lors de son audition au Sénat du 8 février dernier, croit avec la nouvelle gouvernance mise en place en octobre dernier, au redressement d’ATOS, fleuron de l’industrie du numérique française et européenne.

Hervé LECESNE

Co-président de l’UDAAC

herve@udaac.org

Christian NICOL

Co-président de l’UDAAC

christian@udaac.org

 

A propos de l’UDAAC :

L’UDAAC (Union Des Actionnaires Constructifs d’ATOS), créée en 2023, forte de plusieurs centaines d’adhérents et de milliers de sympathisants actionnaires d’ATOS, dont de nombreux salariés et anciens salariés, a pour vocation de défendre les intérêts de tous les actionnaires d’ATOS.

L’association, ouverte à tous les actionnaires d’ATOS, est animée par un Bureau et un Conseil d’Administration. Elle entreprend de très nombreuses démarches auprès de tous les acteurs du dossier (gouvernance, salariés, clients, fournisseurs, concurrents, banquiers, créanciers, conseils, avocats, analystes, journalistes, administrations, décideurs politiques, Paris Europlace, AMF, Euronext, etc.) afin de faire entendre le point de vue des actionnaires et défendre le groupe ATOS contre tous ses détracteurs.

Avec le soutien de très nombreux actionnaires, nous avons recueilli 34% des voix lors de l’AG de juin 2023 pour demander la démission du Président du Conseil d’Administration de l’époque.

L’UDAAC a obtenu de nombreuses avancées pour les actionnaires : la nomination de nouveaux Président et Vice-Président beaucoup plus à l’écoute des préoccupations des actionnaires, le renouvellement du Conseil d’Administration, l’abandon du projet annoncé le 1er août 2023 d’augmentation de capital qui aurait été très dilutive pour les actionnaires, la nécessité de s’attaquer sérieusement à la réduction de la dette financière avec des cessions significatives d’actifs, et enfin très récemment l’arrêt des négociations avec EP Equity Investment (EPEI) pour la cession de Tech Foundations (5,6 Mds€ de CA, près de 50 000 collaborateurs et une activité en plein redressement) dans des conditions financières scandaleuses.

ATOS est un des leaders mondiaux de la transformation digitale et des services informatiques. Le groupe emploie environ 95 000 collaborateurs répartis dans 69 pays et réalise près de 11 Mds€ de chiffre d’affaires. Il fournit notamment à ses clients des solutions de cloud, de cybersécurité, de calcul haute-performance, de décarbonation et des prestations d’infogérance. Ses solutions intégrées s’adressent à tous les secteurs.

ATOS est numéro un européen dans les domaines du cloud, de la cybersécurité et du calcul haute-performance (supercalculateurs).

ATOS est une Société Européenne (SE) cotée sur Euronext Paris.

UDAAC (Union Des Actionnaires d’ATOS Constructifs) – RNA W751270784 – SIRET : 92395405100010 – 14 Avenue de l’Opéra 75001 Paris – info@udaac.org

Be the first to comment on "COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 18 mars 2024"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*