Atos : la France est-elle en train de brader un nouveau fleuron ?

L’info éco + sur Sud Radio de cette semaine sur un sujet grave #Atos : la France est-elle en train de brader un nouveau fleuron ?

Notre souveraineté une nouvelle fois mise en cause, comme si #Alstom ne suffisait pas. Ou Alcatel dans les années 2000 dont nous aurions tant besoin aujourd’hui.

La guerre est à 3h30 de Paris, Atos une pépite tech dont la gouvernance et la stratégie sont mises en cause depuis des années par les investisseurs.

Sur les 5 dernières années -90%, n’importe quel Pdg serait à la porte dans un autre pays. Bertrand Meunier, actuel Président du Conseil d’Administration, discret jusqu’à cette semaine, dans une interview dans la Tribune, met en cause la stratégie aux Etats-Unis de Thierry Breton alors que lui même était déjà chez Atos, sans broncher à l’époque, et profite de la canicule estivale pour trouver un deal improbable avec Daniel Kretinsky milliardaire tchèque qui prend la France en perte de vitesse, pour son terrain de chasse quotidien.

Des actionnaires viennent de bouger CIAM notamment, les actionnaires individuels UDAAC – Union Des Actionnaires d’Atos Constructifs se mobilisent également pour demander des comptes à Atos. Astek qui avait proposé un projet à Atos a été « gentiment » ignoré. Non une solution française non surtout pas ! Après Alstom, Atos ?

Ce serait un nouveau crime contre notre souveraineté, contre la Nation française, car cette pépite française ne doit en aucun cas être au centre d’un jeu politique. Je n’ose croire que le déjà milliardaire tchèque à qui Atos donnerait 1 milliard de +, serait là juste pour préparer 2027 (deuxième éditeur de presse en France désormais). Sopra Steria Capgemini pas de solution française ? Mais c’est bien sûr.

Pourtant ce qui se passe en ce moment sur Atos semble montrer que le politique s’en est emparé, avec la complaisance de Bertrand Meunier qui a osé dire aux actionnaires individuels « Atos c’est moi ». Une alerte de plus qui montre que l’élite de ce pays n’a que faire de notre indépendance si chèrement acquise et dont nos aïeux ont parfois payé le prix à Verdun ou ailleurs.

Ce bradage des entreprises essentielles à notre souveraineté va s’arrêter quand ? Pour paraphraser Michel Sardou « De Gaulle réveille toi ils sont devenus fous » La vidéo « L’info éco + » à découvrir et à partager :

Lire la vidéo :

Sources :

https://www.labourseetlavie.com/economie-et-pedagogie/linfo-eco-presentee-par-didier-testot-sur-sud-radio/atos-la-france-est-elle-en-train-de-brader-un-nouveau-fleuron-notre-souverainete-une-nouvelle-fois-mise-en-cause

***

L’objectif de l’UDAAC est de faire abandonner la cession de TFCo et l’augmentation de capital, de proposer un plan alternatif « Plan B » et faire revenir le cours de l’action Atos à 20€.

Adhérer en ligne

***

Be the first to comment on "Atos : la France est-elle en train de brader un nouveau fleuron ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*